Category Archives : business

Stratégie Web et Référencement Strasbourg

Troisième édition de notre formation Stratégie Web et Référencement. Cette fois-ci, nous sommes allées retrouver nos amis photographes de Strasbourg. Ceux là même qui avaient déjà participé à Sublimer la mariée enceinte. Le groupe s’était tellement bien entendu qu’il ont continué à se revoir très souvent et nous ont recontacté pour revenir faire une nouvelle formation. C’est avec grand plaisir qu’Amélie et moi avons pris le train ce dimanche soir.

Cette formation Référencement, nous l’avons commencé il y a maintenant plus d’un an. Aussi, nous avons dû revoir son contenu car cela change vite et souvent. C’est pour ça qu’il est important de se former et de se tenir informé des changements et travailler son référencement régulièrement.

La première journée était très théorique et beaucoup de questions ont eu j’espère des réponses. En ce qui concerne la deuxième journée, c’était une journée de prise de vue à la publication de A à Z en mettant en pratique bien sur dont ce dont on avait parlé la veille. Nous devions donc shooter un couple le matin. Malheureusement, le couple n’a pas pu venir. Mais pas de panique, c’est pas comme si nous étions dépourvus de modèles ! Une séance portrait s’est donc improvisée avec Amélie et l’ensemble du groupe. Un shoot plutôt créatif et très amusant. Croyez-moi, il est bien plus difficile de photographier des personnes que l’on connait que des personnes que nous n’avons jamais vues auparavant :) Après ce shoot à -10 degrés (et oui, il neigeait même !), nous sommes retournés au chaud afin d’exporter nos œuvres, de trier, de post-traiter et de publier.

Encore un grand merci à cette fine équipe qui nous a encore fait confiance et qu’on espère revoir TRÈS TRÈS vite !

Une nouvelle édition de Stratégie Web sur deux jours est prévue les 27 et 28 février 2017 à Paris. N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour réserver votre place ! Et en attendant, de façon complémentaire, vous pouvez toujours assister aux conférences Pep’s sur le SEO !

Stratégie Web et Référencement Strasbourg

Stratégie Web et Référencement StrasbourgStratégie Web et Référencement StrasbourgStratégie Web et Référencement StrasbourgStratégie Web et Référencement Strasbourg

 

Enregistrer

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Voici 12 conseils pour photographes mariages que je souhaite partager avec vous. Ce sont des conseils que je m’applique à moi-même que ce soit en mariage mais aussi pendant toutes les séances photo…

12 conseils pour photographes mariage

1. Relativiser

Dans tout métier social, nous avons une obligation de moyens mais pas de résultats. Ce n’est pas évident à concevoir mais à partir du moment où nous travaillons avec des gens, le libre arbitre et la liberté de chacun font qu’il nous est impossible de maîtriser l’autre. Nous devons nous adapter à chaque situation et prendre les choses du bon côté. Aussi, il est important de prévoir et de s’organiser pour palier à toute situation qui pourrait nous mettre dans l’embarras.  Relativiser est une de mes priorités pour ne pas stresser et me mettre dans une situation d’échec. Nous ne sommes pas chirurgien, nous n’avons  pas de vie entre les mains. Alors pourquoi se mettre la pression ?

2. Anticiper

Les bases ! Mieux vous préparerez votre journée, mieux elle se déroulera ! Prévoyez votre Itinéraire, anticipez les embouteillages, pensez stationnement, récupérez les numéros de téléphones importants… Pour beaucoup shooter à paris, ce sont des petites choses essentielles qui peuvent très vite rendre mon « début » de journée stressante. Alors anticipez. On note les choses. On en garde une photo sur son téléphone. On emmène ses chargeurs. On se fait le déroulé de la journée et on prévoit en conséquence. En ce qui concerne l’aspect prise de vue, c’est la même chose. Anticipez les moments. Si vous faites votre premier mariage, en règle générale, vous le faites en tant que second shooter alors encore moins de stress. Mais surtout, ouvrez bien les yeux, et mémorisez chaque instant de la journée. Même si les mariages sont différents, l’organisation reste souvent relativement la même.

3. Conseiller

Anticiper est une chose, conseiller en est une autre. Conseiller me permet d’anticiper les éventuels problèmes que je pourrais rencontrer au cours de la journée. C’est comme mon contrat, il s’étoffe de mariage en mariage :) Faire part de son expérience et conseiller vos clients en terme d’organisation fait de vous quelqu’un de concerné et de professionnel. Vous n’êtes certes pas Wedding Planner, mais vous pouvez les aider dans le choix des couleurs, le choix des matières, mais surtout l’organisation de la journée.  Normalement, c’est leur « premier » mariage. Ils sont souvent eux même en demande de conseils. Alors faites leur part de votre expérience : du meilleur moment pour faire les photos de couple, du temps qu’il faut pour les photos de groupe…

4. Penser basiques

Après avoir bien gérer les 3 premiers points, passons à la prise de vue. Si j’ai un conseil à donner, ce serait celui ci : pensez  basiques ! Je parle des photos de bases. Les « traditionnelles ». Celles qu’il faut avoir dans  son boîtier avant le reste. Elles sont simples à faire. Ce sont des valeurs sûres. L’important est de les faire de suite pour ensuite se faire plaisir et pouvoir laisser votre créativité prendre son envol. La première règle que mon mentor m’a apprise est la méthode KISS : keep it simple and stupid. Après, lâches toi :)

conseils photographes mariage

© Anne-Cécile Rochais • Yann Calvez • Melissa Guyot • Julien Gillon • Emilie Bernard • Alena Lex

5. Prendre son temps

La journée de mariage n’est pas un marathon pour moi. À mes débuts, elle l’était ! Incapable de me poser, à shooter sans arrêt, sans vraiment réfléchir, ayant peur de louper un moment. Mais cela a bien changé ! Je sais les photos que je dois faire (au moins les basiques) Après, ce n’est que du bonus. Et du temps pour le bonus, on le trouve facilement à partir du moment où l’on maîtrise les basiques. Alors prenez votre temps, regardez autour de vous avec vos yeux et non que derrière l’appareil, élargissez votre vision, osez tester et n’ayez pas peur de le dire à vos clients. En général, lorsque j’ai fini un moment, comme les préparatifs par exemple, je n’hésite pas à m’assoir, regarder ce que j’ai fais, et commencer à trier, tout en restant à l’affût de ce qui peut se passer autour de moi. À quoi cela me servirait-il de faire 100 photos de maquillage, sensiblement toutes les mêmes ? À part perdre du temps, ne plus savoir lesquelles garder, et rendre un reportage trop chargé…

6. Provoquer

Pas vos clients hein. Quoique ;) Je parle de provoquer les photos que vous voulez faire. Je ne suis pas une photo reporter. Je le suis juste pour les cérémonies. Mais en dehors, je vais chercher ce qui me fait vibrer. J’aime la peau, alors je vais provoquer des photos avec la peau. J’aime la couleur, alors je vais chercher de la couleur. Je ne vais pas totalement diriger mes clients, mais je vais interagir avec eux, pour obtenir ce que je veux.

7. Communiquer

D’où l’importance de communiquer ! Avec vos clients mais aussi avec les invités. Oui je ne suis pas du genre très discrète. Je sais l’être quand il le faut, mais je ne peux pas aller contre la nature (et ça, mes clients le savent, c’est très important) Alors je n’hésite pas à parler, à blaguer… Cela détend souvent les gens et les aide à être plus à l’aise avec moi. Et puis, il ne faut pas se leurrer, les clients aiment la spontanéité et les photos prises à la volée (que je fais en général avec de longues focales ou avec un bras tendu par dessus l’épaule) mais ils aiment aussi les portraits de copains me regardant et me souriant, une coupe de champagne à la main.

conseils photographes mariage

© Karine Gueguen • Katleen Petiteville

8. Sourire

L’incontournable. Le smile est un essentiel. Vous bossez chez Carrefour et devez empiler des boîtes de conserves ? Pas de soucis si vous leur faites la gueule. Elles vous en voudront pas. Mais à partir du moment où l’on travaille avec des personnes, vous n’avez pour moi pas le droit d’être désagréable ou désobligeante. Le sourire, c’est la moitié de la satisfaction du client avant même d’avoir rendu vos photos. Mettez vos problèmes de côté. Et si vous n’y arrivez pas, ne faites pas subir votre malaise aux autres et donnez-vous les moyens de trouver une solution. Vos clients vous en remercieront tôt ou tard. Une chose est sûre : si jamais un matin je me lève en me disant que je ne suis plus faite pour ça. J’arrêterai.

9. Rendez vous visible

Pour le coup, visible je lui suis ! Si vous êtes plutôt du genre discret, ce n’est pas un problème. Mais jouez des coudes délicatement si vous souhaitez des photos de qualité. Tonton Roger aussi peut avoir un boîtier pro avec des objectifs à bagues rouges, ne vous en faites pas un ennemi. D’ailleurs, il serait ravi de pouvoir discuter avec vous au cocktail pendant votre pause. Laissez le prendre ses images car rien n’est meilleur que de se faire ses propres souvenirs (cela va aussi pour les smartphone et tablette). Par contre, faites gentiment comprendre que vous êtes payé pour ça et que vous aimeriez rendre un beau reportage à vos clients car il vous ont fait confiance. Le tout avec le sourire, bien entendu.

10. Kiffer. Forcément

Je shoote pour mes clients, mais je shoote aussi pour moi. Que deviendrait mon métier si je ne m’épanouissais pas dedans ? Un job alimentaire. Hors, cette passion j’ai décidé de la transformer en métier, et en aucun cas je ne veux me lasser. Alors je me donne les moyens de l’aimer encore et toujours. Comment ? Tout simplement en faisant ma photo kiff dans chaque série de photo que je vais faire. Les basiques + ma photo kiff, LA photo qui me fais vibrer MOI, quel qu’en soit l’avis de mes clients.

11. Être à l’aise

Habillez vous de façon à être à l’aise tout au long de la journée. Moi j’ai opté pour le saroual avec de jolies sandales agréables et confortables. Lorsqu’il fait très chaud, j’ai banni les pantalons serrés et je ne compte pas me mettre en short ! Du coup, petit pantalon léger et discret (attention, ce n’est pas le saroual vert ou rouge des vacances on s’entend) et petit top accordé. Être à l’aise dans ses mouvements, ne pas faire de bruit avec ses chaussures (pendant l’église surtout OU vous êtes juste le seul à crapahuter partout pendant les prières) et ne s’occuper que de ses petits mariés :)

12. Faire du sport

Lorsque vous travaillez pendant une journée (quasi non stop) il est essentiel d’être en bonne forme. Votre endurance et votre musculation sont mises à l’épreuve et il serait dommage de louper une photo sensationnelle parce que vous avez monter les 6 étages sans ascenseur en 20mins au lieu de 5. Je fais en règle générale 14h de shoot tout au long de la journée. Si je ne veux pas être épuisée au bout de la 5ème, il est indispensable d’entretenir ma forme. Le petit plus, mettez quelques amandes dans votre sac, une véritable source d’énergie lors des petits coups de pompes :)

J’espère que ces petits conseils vous aideront dans votre métier de tous les jours et feront de vous les meilleurs !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Gueant - Agnès coucou, c’est Agnès G. ;). Tes conseils c’est ceux que j’applique pour tout moi aussi à chaque séance, et qui m’ont sauvé notamment lors d’un mariage qu’il a fallu que j’assume de dernière minute un samedi 12h pour l’après-midi il y a 15 jours maintenant. Les photos sont relativement belles grâce à ces 12 principes que j’applique, qui sont simples mais plus qu’efficaces. Sauf pour « l’anticipation » où là j’ai pas trop eu le choix, ça a été plus de « l’improvisation » qu’autre chose ;). Il a donc fallu que je « relativise » sur le manque de préparation (j’aime bien savoir où je vais lors des mariage et préparer avec les mariés en amont), mais j’ai « kiffé » la journée avec le « sourire » auprès de l’ensemble des invités et surtout pour les mariés. Merci pour tes conseils si précieux. BisesRépondreAnnuler

    • Agnes Colombo - Merci Agnes Il y a parfois des situations où l’improvisation est de mise. Mais c’est pour mieux développer ta créativité et ton « adaptation » RépondreAnnuler

Photographier avec son smartphone (et en ce qui me concerne, photographier avec mon iphone) est devenu un réflexe pour beaucoup. Ces nouvelles technologies font de nous tous des photographes de tous les jours. Tous ces souvenirs à porté de mains qui ornent nos bureaux virtuels/physiques. Pourquoi s’en priver ?

Alors oui, je suis photographe de famille et de mariage professionnelle. Oui, je fais des photos avec un super appareil photo qui coute très cher et qui est incroyable, et oui je traite mes images et les rends encore plus merveilleuses. Mais tout cela me prend du temps, et comme je l’ai dit juste au-dessus, c’est mon métier.

Alors j’ai décidé de continuer à photographier, à faire de ma passion encore et toujours une passion, sans avoir l’air de travailler à tout moment de la journée, à tout moment de mes vacances ou de mes week end.

1. Je pratique tous les jours et fais de mon quotidien des souvenirs impérissables
2. Je me donne des projets et me challenge parce que c’est ce qui me fait vibrer
3. Je me crée mes petites histoires, ou fais des photos indépendantes les unes des autres, juste pour me faire plaisir
4. Je me teste sur des cadrages, des formats, j’utilise des accessoires, j’essaie d’être créative
5. Je partage mes photos sur instagram parce que c’est toujours bien plus sympa de partager, non ?

Je pourrais continuer, mais je vous laisse regarder ma trop longue petite vidéo. Je ne vous cache pas que ce n’est vraiment pas évident d’être devant l’objectif, alors, s’il vous plait, soyez indulgent ! Cette vidéo est vraiment ma vision à moi, ce que j’aime dans cette pratique et comment j’utilise mon téléphone. Prenez ce que vous souhaitez y prendre et faites le reste par vous-même !

Photographier avec son smartphone

Un grand merci à Lovinpix pour la réalisation de cette vidéo,
avec une mention spéciale pour la bienveillance d’Antoine et Tom

1 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Pas d’appareil connecté pour moi. Si je sors mon iphone de ma poche (même s’il n’y est jamais puisqu’il est accolé à ma main), c’est parce que j’aime sa praticité : petit, léger, efficace. C’est ce qui me convient pour le moment. Aussi, pour optimiser mes prises de vues iphone, j’ai décidé d’investir dans un petit accessoire : l’Olloclip (j’en ai même 2). Je les emmène partout avec moi et surtout en vacances !

Olloclip, mon partenaire iphone

Petite définition : l’Olloclip est un accessoire photographique qui permet d’optimiser l’appareil photo de son smartphone. Voici celui que moi, j’ai choisi :

Olloclip Kit 4en1 Fisheye, grand-angle et 2x macros pour iPhone 6/6s

Avec cet Olloclip, j’ai la possibilité de faire de la macro, du grand angle et du fisheye. 4 objectifs en 1. Tout ce qu’il me fallait. Et voici un petit aperçu de mes photos faites avec :

Olloclip macro x15

Olloclip, mon partenaire iphone

Olloclip macro x10

Olloclip, mon partenaire iphone

Olloclip Grand AngleOlloclip, mon partenaire iphone

Olloclip Fisheye

La qualité des images avec l’Olloclip reste relativement bonne. Il faut par contre faire attention à bien nettoyer ses lentilles qui peuvent se salir assez facilement.

Les macros sont 2 objectifs que j’utilise pour de la photo de nature principalement ou éventuellement des insectes. Mais il faut avoir le temps et être patient ! Le plus important est d’être stable et de faire les photos quand il n’y a pas trop de vent. Ou alors vous êtes bon pour faire 50 photos pour n’en retirer qu’une de bonne (et encore !).  Autant vous dire que pour la photo de la fourmi sur la rose, j’ai mis plus de temps que je ne pensais, car la fourmi bougeait beaucoup, il fallait que je m’approche énormément et le vent faisait bouger la fleur ! Mais je la voulais, et je l’ai eu ! De la persévérance, vous dis-je ;-)

Le grand angle est l’objectif que j’utilise le plus fréquemment. Il me laisse respirer dans mes images et me permet d’avoir un peu plus de recul à défaut d’être enfermé dans mon petit carré. Sa déformation est moindre et tout à fait récupérable.

En ce qui concerne le fisheye, j’aime l’utiliser pour pour cet aspect déformé. On peut faire des photos de paysages assumés ou alors des selfy assez drôle :) Et puis, il ne faut pas leurrer… on peut y mettre beaucoup plus de monde … sans perche (mais avec un bras bionique je vous l’accorde) !

Olloclip, mon partenaire iphone

Ce qu’il faut savoir ! Sachez qu’il existe des coques de protection spécialement conçues pour : l’Ollocase.  Donc plus besoin d’enlever votre coque pour pouvoir mettre l’accessoire. Ça m’a changé la vie :)

Côté tarif, un Olloclip coute moins de 100€, une broutille comparée à l’utilisation que j’en ai !

Et puis parce que c’est vous, et (seulement vous), je vous propose un code de réduction de 10% sur la marque Olloclip chez mon partenaire Lovinpix. Celui ci est valable 3 mois à compter de ce jour, alors ne tardez pas ! Code de réduction : AGNESOLLOCLIP

Alors, quand est ce que vous vous y mettez ?

 

 

5 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Babouch KA - super article…. tu nous mets l’eau a la bouche, il me reste plus qu’a trouver ca pour samsung^^ merciRépondreAnnuler

  • Eternity Photography - Je me suis fais offrir un olloclip à noël suite à tes premières publications et je trouve ça top ! Surtout en vacances car c’est beaucoup plus pratique à trimballer avec deux enfants en bas âge qu’il faut surveiller non stop. On peut faire de beaux clichés et choper des moments vraiment sympa très facilement.
    Et définitivement l’ollocase OBLIGATOIRE !! Par contre en blanc il se salit super vite et le plastique devient gris sale. Prenez le en noir ou oubliez le maquillage ! ;)
    Merci Agnès pour tes bons conseils…RépondreAnnuler

  • Claudine Duteurtre - Quand on voit les photos …. :-) oui pas mal du tout j’aime beaucoup BRAVORépondreAnnuler

  • Emmanuelle Auzou - acheté suite à tes conseils, c’est génial ! juste je trouve que ça déteriore grandement la qualité au grand angle :/RépondreAnnuler

  • Anne Atomik - Article alléchant. Commande effectuée !RépondreAnnuler

journees-peps-agnes-colombo

Les Journées Pep’s 2015, vous vous rappelez ? C’était ça : Un vrai succès. Alors forcément, nous n’allions pas nous arrêter en si bon chemin. C’est donc gonflées à bloc que nous partons sur une nouvelle édition, celle de 2016.

En partant à la WPPI à Las Vegas en février dernier, nous ne pensions pas revenir avec des idées pleins la tête et un projet de si grande envergure. Tout seul, l’aventure peut paraître compliquée, mais à deux, tout devient possible !

Nous voici donc parties avec Amélie, pour continuer à faire ce que nous savons faire de mieux. Photographier, certes, mais surtout fédérer une communauté de photographes professionnels à laquelle nous souhaitons offrir une diversité de conférences adaptée à leurs besoins, tout en partageant notre passion et notre envie de vivre ensemble.

Les Journées Pep’s 2016
Un nouveau pari

Le rendez-vous incontournable
pour les photographes et vidéastes professionnels français !
Rejoignez nous pour trouver un nouvel élan,
rencontrer vos collègues français et faire grandir votre activité.

Cette 2ème édition des Journées Pep’s se fera toute aussi complète et variée que la précédente : de la prise de vue, du studio, du marketing, du business, de l’inspiration, du droit, de la comptabilité, du workflow, du packaging même…

Et puis parce que nous voyons les choses en grand, les Journées Pep’s se feront sur 3 jours cette année. Les 2 premières journées aura lieu le programme de conférences comme l’année dernière, et la 3ème journée sera consacrée à nous ouvrir l’esprit et voir ce qui se passe au-delà de nos frontières. Mais pas de panique ! Les conférences anglophones seront traduites en simultané par casque audio ! Nous aurons le plaisir d’accueillir Ed Peers, photographe de mariage basé à Londres UK et le duo Last Forty Percent, Brianna et Ewan, qui arrivera du Canada pour nous parler de leur vision de la photographie boudoir.

Nous vous proposons 2 formules, le pack 2 jours avec uniquement les conférences et ateliers en français du 2 et 3 novembre, ainsi qu’un pack 3 jours comprenant l’accès aux trois journées d’interventions. Un tarif réduit est disponible sur ces 2 packs pour les 100 premiers inscrits. Alors ne tardez pas !

journees-peps-2016-tarifs-inscriptions

mas-journees-peps-2016

Cette année, les Journées Pep’s 2016 auront lieu à la MAS, dans le 13ème arrondissement de Paris. Et ne vous inquiétez pas, on prévoit les babyfoot comme l’année dernière :)

Ce qui est sûr, c’est que nous allons passer encore des moments inoubliables, de détente, d’apprentissage, de partage, de boost, et bien sur de photographie, le tout dans la bonne humeur, que demandez de plus ?

Alors, vous venez ?

Pas de commentaire
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Ça arrive un peu tard mais ça arrive quand même :) Comme vous le savez, avec mon amie Amélie, je suis intervenue au salon de la photo sur le stand de Lovinpix pour vous exposer :

10 étapes pour devenir photographe professionnel

  1. Quelques chiffres – Le métier de Photographe étant le métier préféré des français, et le matériel photographique ainsi que les formations bien plus accessibles qu’auparavant, la photographie sociale a connue un élan incroyable et ne cesse d’augmenter. Mais peu d’entre eux seront encore présents dans les prochaines années…
  2. Se former – La formation est bien sûr inévitable pour devenir photographe professionnel, mais aussi pour le rester ! Que ce soit dans des écoles, sur des sites internet ou auprès d’autres photographes…
  3. S’équiper – Il est important de bien choisir son équipement de photographie mais aussi d’ordinateur, de logiciels et de sauvegarde…
  4. Pratiquer – Faire de l’image. Encore et encore. C’est en pratiquant quotidiennement que l’on apprend et que l’on se trouve.
  5. Se déclarer – La différence « de base » entre un photographe amateur et un photographe professionnel, tout simplement son numéro de siret !
  6. Définir sa spécialité – Pour savoir ce que l’on veut vendre, il faut définir ce que l’on aime faire et communiquer sur sa spécialité.
  7. Se créer une image – Qui êtes-vous ? Comment vous reconnaitre ? On parle biensûr de nom, d’identité visuelle, de markéting cohérent…
  8. Montrer son travail – L’ère numérique est si présente qu’il est impossible de penser sans. Le site internet est donc une de vos priorités.
  9. Se créer un réseau – Être photographe indépendant, c’est travailler seul… ou pas ! A vous de choisir ! Mais sachez que le réseau, qu’il soit personnel ou professionnel, est d’une importance capitale !
  10. Go Go Go ! – Ce n’est pas le tout d’avoir des projets, mais il faut les mettre en place très vite ! La confiance en soi est longue à acquérir, mais il en faut tout de même un peu pour se lancer, alors c’est parti !

Si vous souhaitez davantage de détails concernant ces petits conseils, prévoyez un peu de temps, et n’hésitez pas à jeter un œil à la vidéo ci-dessous. Soyez indulgent, nous n’avons pas l’habitude de parler en public :) Mais si vous repartez de cet article avec quelques idées et une bonne dose de motivation, alors c’est gagné pour nous !

Et n’oubliez pas que les inscriptions aux Journées Pep’s ont débutées depuis le 1er Février !

4 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Jennifer Ldm - Excellente vidéo, bravo les filles, vous déchirez ! ;D #BetesdemeufsRépondreAnnuler

  • Angélique Michaud - Très sympa cette vidéo.RépondreAnnuler

  • Les Instantanés - Super cette vidéo !
    J’ai pris des notes :-)
    Merci à toutes les deux pour votre bonne humeur et votre enthousiasme !RépondreAnnuler

  • Fanny Paris - Photographe - Ca fait du bien de voir cette vidéo :) Merci Agnes & Amélie ça motive!RépondreAnnuler

Faut pas se leurrer, sans toute ma panoplie technologique, je ne serais pas la photographe que je suis aujourd’hui. Je ne sais pas si la technologie a fait de moi une professionnelle mais en tout cas, elle y contribue fortement ! On devient vite accro de toutes ces petites choses qui nous simplifient la vie. Je me demande bien d’ailleurs comment on faisait avant… Bref, tout ça pour vous faire un petit condenser des applications ultra nécessaires à mon bien-être quotidien :)

10 applications pour une photographe 4G

 

RESEAUTER : FACEBOOK10 applications pour une photographe 4G - facebook

L’incontournable numéro 1 : Facebook. Il est juste évident que je ne serais pas où j’en suis si l’interactivité et l’instantané Facebook n’était pas de ce monde. Et j’ai toute la panoplie : l’application Messenger, l’application Groups, l’application Pages. Le tout à porter de main pour une communication rapide et efficace !

 

 

10 applications pour une photographe 4G - instagram

RESEAUTER : INSTAGRAM

L’incontournable numéro 2 : Instagram. Mon chouchou du moment. Des photos à tire larigot, une communication plus intimiste et plus spécialisée. En tant que photographe, même une photo instagram se doit d’être faite dans les règles de l’art.  Et même si l’on peut maintenant mettre les photos en format portrait ou paysage, je préfère garder le format carré qui me fait travailler différemment !

 


MAILER : SPARK
10 applications pour une photographe 4G - spark

Le client mail intelligent. Un client mail qui répond enfin à toute l’organisation dont on a besoin. D’un geste, on peut passer d’une interface standard à une boite intelligente qui va ranger pour vous par catégorie l’ensemble de vos mails. Les newsletters par ci, les pins par là, les nouveaux mails en tête de gondole… bref, c’est clair, c’est pratique, et c’est gratuit !

 

 

10 applications pour une photographe 4G - textexpander

MAILER : TEXTEXPANDER

Textexpander est un gestionnaire d’abréviations : il vous permet d’afficher automatiquement et dans son intégralité des textes préalablement enregistrés dans l’utilitaire. Il suffit tout simplement d’associer une abréviation à un texte. Un gain de temps optimal pour répondre à tous mes mails clients ! Attention cependant à ne pas oublier de personnaliser vos mails ;-)

 

PRÉVOIR : GOOGLE AGENDA10 applications pour une photographe 4G - google-agenda

Optimiser mon temps est une de préoccupations principale. Aussi, je ne pourrais pas vivre sans agenda. Après avoir testé l’agenda papier et électronique, j’avoue que je me complais dans ce dernier, mais il y a certaines choses dont j’ai besoin que je ne retrouve pas, aussi, cette année j’ai opté pour les 2.  Je vous ferais un retour dans les mois à venir de cette nouvelle organisation. En attendant, Google Agenda est le Basic à avoir dans son iphone.

10 applications pour une photographe 4G - meteoPRÉVOIR : MÉTÉO

L’application Météo, que ce soit celle d’Apple déjà installée ou une autre est un outil indispensable pour moi ! Anticiper la météo, changer de lieu, ou décaler la séance… ou même encore dans ma vie personnelle de tous les jours. Je suis pas une accro de la météo télévisée mais celle de mon iphone est sur l’écran d’accueil !

 

 

NAVIGUER : WAZE10 applications pour une photographe 4G - waze

Alors oui, je ne sais pas lire une carte (en même temps c’est has been) et alors ? Bref, moi qui suis photographe à domicile ou en extérieur, Waze est la meilleure application GPS qui trouve des subterfuges incroyables et inimaginables pour dévier des embouteillages et autres extravagances urbaines en un temps record. En plus, elle vous prévient de tous les radars, travaux et accidents en amont. Naviguer et Anticiper en toute sécurité !

 

 

NAVIGUER : METRO10 applications pour une photographe 4G - metro

 

Je crois qu’il n’existe pas plus simple comme application. Je ne prends pas toujours la voiture pour aller dans Paris et quand il m’arrive de prendre le métro, je fais très souvent appel à cette app. Je suis ici, je veux allée là, comment je fais ? Et hop, il te donne ton itinéraire illico presto. Métro, boulot, dodo !

 

SAUVEGARDER : 1PASSWORD10 applications pour une photographe 4G - 1password

Combien de fois j’ai dû réinitialiser mes mots de passe incapable de les retrouver où que ce soit… Et je suis sûre ne pas être la seule ! Jusqu’au jour où j’ai téléchargé cette application incroyable. Il suffit tout simplement de se rappeler d’un seul mot de passe pour avoir accès à tous les autres ! Une vraie victoire dans la course aux mots de passe !

 

 

SAUVEGARDER : DROPBOX10 applications pour une photographe 4G - dropbox

 

J’utilise énormément Drop Box. Que ce soit personnellement pour sauvegarder mes photos ou tout autre document important ou pour me créer des dossiers partagés avec mes proches ou les collègues. C’est un outil indispensable dont je me sers tous les jours ! Rien n’est oublié ou perdu, tout est sauvegardé bien sagement sur le cloud :)

 

J’espère que ce petit tour de mes applications vous aura peut-être fait découvrir quelques merveilles (ou pas !). En tout cas, si vous en avez de fabuleuses, j’attends les vôtres sous cet article avec impatience !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Lydie Leo - Top! Et c’est quoi l’appli pour les collages photos que tu utilises sur Insta stp? ☺️RépondreAnnuler

  • Lise - Merci Agnès ! Je télécharge de suite 1password !!!!RépondreAnnuler

Tout le monde le sait, cela n’est plus un secret, dans mon sac photo se cache un petit bout de truc bien pratique qui s’appelle la bonnette. J’en fais l’éloge partout, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans mes formations, de manière informelle, et encore aujourd’hui sur mon site internet. Mais si j’en parle autant, ce n’est peut être pas pour rien…

Il n’y encore pas si longtemps que ça, je me posais la question à savoir si j’allais m’acheter un objectif macro ou pas. A bien réfléchir sur la réelle utilité que j’allais en avoir, il s’est avéré que l’aspect macro-proxi ne dépassait pas les 10% sur chacune de mes séances. La macro concernait : les alliances, la décoration, les détails bébés… Je cherchais donc une alternative à l’achat de cet objectif qui allait envahir mon sac photo, creuser un trou dans mon portefeuille, et m’abimer l’épaule.

C’est alors que j’ai entendu parler du tube allonge et de la bonnette. Le tube allonge est un accessoire qui demande une manipulation car il s’insère entre le boitier et l’objectif, et réduit la lumière. La bonnette, quant à elle, est comme un filtre, elle se visse directement sur le filetage à l’avant de votre objectif, et sans perte de lumière, je peux profiter pleinement de mon objectif. Mon choix était donc fait.

Bonnette Marumi VS Bonnette Nisi

La Bonnette Marumi

Je travaille aujourd’hui depuis 2013 avec la Bonnette Marumi DHG achromatic macro 200 dioptrie +5 . J’en suis vraiment ravie. La qualité est très bonne et le piqué impeccable. J’en parle d’ailleurs un peu plus dans un petit article sur Lovinpix : [TEST] Bonnette macro Marumi DHG Achromat : Et puis un jour, j’ai découvert la bonnette… et voici quelques images faites avec :

Bonnette Marumi VS Bonnette NisiBonnette Marumi VS Bonnette Nisi

Crop Marumi

crop bonnette marumi

La Bonnette Nisi

Mais toujours à l’affut des dernières nouveautés, j’ai récemment fait l’acquisition d’une toute nouvelle Bonnette Nisi macro 200 +5 MC ED. Après quelques tests, je trouve qu’elle est tout aussi bonne que la Marumi en terme de piqué. En voici quelques images :

Bonnette Marumi VS Bonnette NisiBonnette Marumi VS Bonnette Nisi

Crop Nisi

crop bonnette nisi

Et pour vraiment voir une éventuelle différence, voici 2 photos identiques :

       Photo de gauche prise avec la Nisi            Photo de droite prise avec la Marumi

Bonnette Marumi VS Bonnette Nisi

Un petit crop des 2 images :

J’utilise la bonnette avec le 50mm 1.2 Canon. J’aime travailler avec le 50mm car je ne cherche pas à faire de la macro à proprement dit, mais plutôt de la proxi-photographie. J’aime l’environnement et ce qui se passe autour du sujet que je souhaite photographier. La bonnette sur le 50mm me permet d’allier les deux, d’isoler le sujet mais aussi de profiter des textures et des couleurs environnantes qui le mettent en valeur. Je tiens à préciser qu’il est important de fermer la focale afin d’avoir un minimum de netteté surtout si l’objet que l’on veut prendre en photo est en relief. Pour les photos ci dessus, je suis à f3.5.

Alors, Marumi ou Nisi ?

A vrai dire, les deux me vont ! Ce qui ferait peut-être davantage pencher la balance du côté Marumi, c’est qu’elle est bien plus légère que la Nisi. Par contre, la Nisi fourni 2 bagues d’adaptation de 72mm et 67mm, ce qui est tout à fait appréciable pour l’utiliser sur différents objectifs et ne pas en acheter plusieurs ! Donc finalement, même si elle est un peu plus lourde (tout reste relatif), mieux vaut 1 que 2 ou 3 ! En terme de prix, il faut compter une centaine d’euros pour les deux.

Ce qui est sûr, c’est qu’une bonnette est vraiment très pratique et que je ne m’en passerai pour rien au monde. Je la recommande +++ et quelque soit votre choix sur la MARUMI ou NISI, vous aurez fait un bon achat !

Alors, quel est votre choix ?

8 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Magaly Sousou Shasha Mathéo - Toujours de très bons articles Agnes, quel plaisir de vous lire… Grâce à un autre de vos conseils sur l’Olloclip pour l’iPhone que j’ai suivi, j’en ai été plus que ravie
    Je découvre cette accessoire, je ne connais pas du tout, je vais regarder tout ça de plus près !
    Merci AgnesRépondreAnnuler

  • Patrick L - Oui, personnellement, j’ai opté pour la marumi depuis un long moment car comme toi, je trouve cette solution bien moins encombrante qu’un objectif macro dédié ; du moins pour une utilisation « proxy ».

    PS : petite coquille dans le texte avec « il est important de fermer la focale ». « ouverture » à la place de « focale ». :)RépondreAnnuler

  • Emmanuelle Pravieux - J’ai testé la Nisi, pendant la formation « Sublimer la mariée », à Montpellier. C’est sûr, plus aucune hésitation : j’abandonne l’objectif macro super lourd avec lequel je mettais des heures avant d’avoir une photo satisfaisante ! Là, c’est léger, une bonnette vite fixée et vite enlevée, avec en plus des bagues d’adaptation qui limitent les frais. Que demander de plus ?RépondreAnnuler

  • Sophie - Pourriez-vous me dire si vous avez utilisé ces bonnettes avec ou sans trépied ?
    Merci bp :)RépondreAnnuler

  • Audrey Pradel - Bonjour Agnès, je suis très intéressée par ses bonnettes à utiliser sur mon 50mm.4, mais je me demande comment choisir la taille de la bonette ? Merci (j’adore votre travail que je suis régulièrement)RépondreAnnuler

Quand la période de Noël approche, ce que j’adore faire, c’est ma liste au Père-Noël :) Alors aujourd’hui, passée l’ère des catalogues et magazines dans les boites aux lettres, je préfère aller sur mes sites internet préférés et repérer tout ce qui me plait. Comment ça Noël c’est pour les enfants ? Je ne vois pas DU TOUT de quoi vous voulez parler ! Dîtes moi sincèrement, qui n’a pas des un calendrier de l’avent ?  Qui n’aime pas décorer le sapin ? Qui ne regarde pas de dessins-animés de Noël ? Qui n’aime pas manger de bons sablés aux épices ? Aller, aller, on ne me la fait pas à moi. Noël, c’est pour tout le monde, et ça réchauffe le cœur quand le froid et les évènements de la vie ne sont pas toujours au plus beau fixe.

En plus, il existe un site vraiment pratique, le site OOKKOODOO. Ce site internet permet de vous créer une liste de cadeau en ligne que vous pouvez envoyer à tous vos potentiels Père-Noël. Ils peuvent voir ce qui vous ferait plaisir et réserver l’achat de ce cadeau. Ainsi, pas de risque de doublon ! C’est top ça non ?

10 idées cadeaux photos

 shutter-huggers-peluche-girafe-pour-objectif-photo1. Shutter Hugger

Moi j’ai déjà le Shutter Hugger Dinosaure, mais je trouve la girafe trop mignonne ! C’est topissime lorsque je travaille avec des enfants entre 3 mois et 1 an (voir même un peu plus !).

Il suffit d’enfiler la petite peluche autour de l’objectif et le tour est joué. Pour la petite astuce, j’ai même cousu quelques grelots sur les oreilles de mon petit dinosaure pour attirer les plus petits. Du coup, elle s’appelle Dina, et c’est la mascotte de mes séances bébé et famille !

Aujourd’hui, la girafe me fait de l’œil alors je l’ai mise dans mon panier !

 

diy-photography-bokeh-masters-kit-masters-edition-29-formes-incluses

2. DIY Photography Bokeh Masters Kit – Masters Edition

Le bokeh, c’est toujours quelque chose que l’on apprécie beaucoup dans une photo. C’est doux et c’est agréable à regarder. Mais lorsque l’on peut le contrôler et lui donner la forme que l’on souhaite, cela fait des photos créatives bien plus personnelles ! J’ai ce kit depuis quelques temps déjà et j’aime surtout l’utiliser pendant les fêtes de Noël, lorsque les guirlandes et les lumières de la nuit sont multiples et colorées.

Vous pouvez d’ailleurs y voir une photo que j’ai faite dans l’article : La vie continue en début de diaporama.

fujifilm-instax-mini-70-appareil-photo-instantane-bleu-des-iles3. Fujifilm Instax Mini 70 Appareil photo instantané

Je craque ! Les nouveaux Instax Mini sont carrément canons ! Leur forme, leur design, leurs couleurs, je suis vraiment fan. Moi qui suis une vraie addict des instantanés et des photos prises à la volée, cet appareil photo est fait pour moi.

Les photos qui sortent sont petites mais très sympa à aimanter sur son frigo ou à les garder précieusement dans un petit album… d’ailleurs j’en parle juste en dessous !

 

fujifilm-instax-mini-album-photo-noir

4. Fujifilm Instax Mini Album

Et voici le fameux petit album. Tout aussi design avec sa couverture glossy. On peut y mettre jusque 64 photos et les garder bien précieusement. Il existe tout pleins de couleurs et on peut en faire des albums à thèmes ! (moi et ma manie de tout ranger)

Bref, je trouve vraiment que c’est un super beau cadeau à faire, d’ailleurs je sais déjà moi-même à qui l’offrir :)

 

 

 

nisi-bonnette-macro-200-5-mc-ed-77mm-adaptateurs-72-67mm-1

4. Nisi Bonnette macro 200 +5 MC ED 77mm + adaptateurs 72 & 67mm

Ahhhh, la bonnette macro. Je n’arrêterai jamais de vous en parler. Ce petit bout de truc, qui fait des photos si incroyables ! Je possède la bonnette Marumi, mais j’ai eu l’occasion de tester la dernière bonnette Nisi et je peux vous dire qu’elle est plutôt sympa.

Cela fera l’objet d’un autre article où je vous ferais le comparatif des deux, mais ce qui est sûr, c’est que, quelque soit votre choix, la bonnette doit être dans votre sac photo ! C’est l’accessoire incontournable de tout photographe qui se respecte !

gopro-hero4-session-camera-embarquee-edition-standard

6. GoPro Hero4 SESSION caméra embarquée (édition standard)

La plus légère et la plus petite des GoPro, mais surtout elle a une promo de folie en ce moment à 179,90€ ! Elle me fait de l’œil depuis un moment déjà…  Elle aussi est dans ma liste au Père-Noël. Mais avec tout ce que j’ai mis, pas sur que tout y passe :p

Elle tient facilement dans un sac à main et que ce soit pour l’emmener en vacances ou même avoir quelques images sympa d’un mariage, moi je dis, banco ! Le petit plus qui fait toute la différence !

Alors craquage ou pas ?

 

7. Livres Photos

les-secrets-de-la-photo-d-enfants

je-photographie-mes-enfants

–      Les secrets de la photo d’enfants                      Je photographie mes enfants

Deux livres photos sur la photographie d’enfant extrêmement bien expliqué avec de nombreuses astuces. Stéphanie Leporcq était sur les Journées Pep’s 2015 et vous pourrez retrouver Lisa Tichané sur les Journées Pep’s 2016. N’oubliez pas de prendre vos livres pour les faire dédicacer ;-)

olloclip-kit-4en1-tele-objectif-grand-angle-macro10x-polarisant-et-ollocase-pour-iphone-6-6s-plus

8. Olloclip Kit 4en1 Télé-objectif, grand-angle, macro10x, polarisant et Ollocase pour iPhone 6/6s

Mon petit accessoire fétiche pour mon iphone <3 J’ai acheté l’Olloclip Kit 4en1 Fisheye, grand-angle et 2x macros avant de partir en vacances en Thailande cet été mais je viens tout juste de craquer pour le Télé-Objectif aussi.

Oui je suis une acheteuse compulsive. Comme dit si bien Confidentielles : Le shopping a ses raisons que ma CB ignore… Bref, oui je craque mais pour de vraies bonnes raisons !

Bientôt un petit article avec des photos à l’appui.

9. Une Formation Photo

formation-photo-agnes-colombo

Et puis parce que savoir prendre des photos, ça s’apprend, que ce soit revoir les bases ou ouvrir son esprit à d’autres pratiques, ou encore développer sa stratégie web ou promouvoir son activité. Je propose des formations accessibles à tous en one-to-one. Des têtes à têtes personnalisées afin de travailler de façon efficace et optimale.

Il existe différentes possibilités :
• la version courte, pour discuter (à mon domicile ou par skype)
• la version longue, pour discuter et shooter

N’hésitez pas à revenir vers moi pour plus d’informations !

portrait-de-famille-impressions

10. Une Séance Photo

Faire des photos des autres c’est bien, mais en avoir de soi, c’est pas mal aussi. Alors le dernier cadeau dont j’aimerai vous parler, c’est tout simplement de passer devant l’objectif avec votre famille !

Que ce soit avec moi ou avec un de mes collègues photographes, n’hésitez plus à vous faire tirer le portrait et à vous lâcher corps et âme dans l’aventure ! C’est si bon de pouvoir accrocher de jolis portraits dans sa maison ou de les regarder dans vos albums photos, vous ne croyez pas ?

 

Voilà le tour des cadeaux photos dont je voulais vous faire part en espérant vous avoir convaincu sur certaines idées :) Qu’on soit photographe professionnel ou photographe à ses heures perdues, l’image est au cœur de notre vie et de nos envies. Garder des souvenirs impérissables des moments les plus incroyables ou même les plus futiles, c’est si important.

Et parce que c’est Noël, mais pas que, si vous craquez pour un achat sur Lovinpix.com, voici un petit code promo qui vous donnera droit à  5% de remise sur tous les accessoires : AGNESCOLOMBO

1 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Charlène Z-sigmond - tout ça me donne envie!! va y avoir de la négociation dans l’air ^^ merci Agnès pour ce chouette article!RépondreAnnuler

Menu