Bienvenue sur le blog !

Pourquoi j’ai choisi de faire des études de photographie ?

Choisir un cursus à 15 ans, ce n’est jamais une partie de plaisir. À cet âge, on a souvent l’impression de choisir « à défaut de » ou « pour la vie entière ». Ce qu’on ne dit pas assez aux ados d’aujourd’hui je trouve, c’est qu’au sein d’un même corps de métier, on peut bien entendu faire une multitude de choses différentes. Tout autant qu’au sein d’une vie, on peut faire de nombreux métiers. Une rencontre en amenant à une autre, une opportunité en amenant à une autre, une curiosité en amenant à une autre. Et j’en suis la preuve vivante ! Je remercie donc Bastien, mon stagiaire du mois mars 2021, qui a bien voulu se pencher sur son choix de cursus et qui nous fait part ci-dessous du pourquoi il a choisi de faire des études de photographie.

BASTIEN, 15 ANS – Seconde pro photo Lycée Brassaï, Paris 15

Pourquoi j’ai choisi de faire des études de photographie ?

Après la 3ᵉ, le dilemme entre une orientation générale ou pro

Avant d’être au lycée Brassaï, j’étais au collège André Citroën, et comme tout élève de troisième, je stressais un peu pour mon orientation. À la base je voulais faire du « général » parce que je ne savais pas trop quoi faire, mais je n’avais pas envie de faire de longues études. Je me suis donc intéressé au « pro ». Je n’ai jamais vraiment cherché une école de photo, mais dès que j’ai vu « lycée pro photographie » cela m’a directement attiré.

Je me suis pourtant dit qu’il n’y aurait peut-être que des élèves qui font de la photo depuis super longtemps et que j’allais être en retard par rapport aux autres, ou que je ne serais même pas accepté. Mais j’ai quand même tenté. J’ai dû passer un entretien avec deux professeurs, avec succès !

études de photographie

Mon premier semestre en seconde pro Photo

Cela fait maintenant 7 mois que je suis au lycée Brassaï et ce que je pensais se révélait faux, car j’étais loin d’être le seul qui n’avait pas d’appareil photo et qui n’y connaissait pas grand-chose.

Ce que j’aime au lycée, c’est qu’on pratique énormément. Je trouve ça génial car je trouve que plus on pratique mieux on apprend. Aussi, il y a beaucoup de cours centrés sur la photo comme l’histoire de la photo, le reportage, la prise de vue au studio, les techniques de la photo, le tirage noir et blanc et l’infographie. Mais surtout, les cours généraux sont tous en relation avec la spécialité, ce qui donne vraiment envie de s’y intéresser car on comprend pourquoi et à quoi ils nous servent. Il y a aussi beaucoup de matériel à notre disposition. Si l’on n’a pas d’appareil photo le lycée peut nous en prêter un. On a aussi deux grands studios, des chambres photographiques, beaucoup de flashs, beaucoup de fonds… C’est très agréable d’avoir les moyens de travailler.

Le seul gros problème à mon gout est le peu d’élèves dans le lycée car on est seulement 130, dont 36 seulement en seconde. Il est donc difficile de créer un groupe d’amis choisi et non par défaut.

Ce que m’a apporté ces premiers mois

J’ai beaucoup appris pendant ces premiers mois. J’ai acquis de nouvelles connaissances dans la photo, que ce soit sur le cadrage, les réglages, comment prendre une bonne photo… Mais j’ai aussi appris à avoir un nouveau regard dans la vie de tous les jours. Il y a des détails que je vois aujourd’hui et que je ne voyais pas avant. J’ai compris que la photo n’était pas juste créée pour garder un souvenir, elle sert aussi à partager des idées, passer un message, vendre…  Une photo n’a pas de langue, elle peut donc être comprise dans le monde entier, elle est universelle, c’est sa force.

Est-ce que j’ai envie de continuer à faire des études de photographie ?

Je ne sais pas vraiment si j’ai envie de continuer ou pas mais je pense que oui, la seule chose qui pourrait me ralentir est que de nos jours, c’est très compliqué de se démarquer et devenir photographe. Je pense donc me rediriger vers une école d’audiovisuel mais pour ça il faut beaucoup de travail.

Je me rappelle qu’un professeur de photo nous avait expliqué qu’il était prof car la photo n’était pas assez stable financièrement parlant. Mais moi, j’ai pas envie de finir prof.

Pour l’instant j’aime vraiment ce que je fais au lycée et je pense poursuivre dans cette voie. La photo m’apporte beaucoup et que même si je m’arrête avant la fin des trois ans, j’en ressortirais avec beaucoup de connaissances et de savoirs qui me serviront pour la suite. Et ce qui est sûr, c’est que je continuerai à faire de la photographie, même si ce n’est que pour le plaisir !

RETOUR DE STAGE

études de photographie

ATTENTES / Quelles étaient tes attentes avant le stage ?

Je n’avais pas d’attentes particulières, je me suis juste dit que j’allais surement pratiquer et apprendre ce que c’était d’être indépendant. Et à en connaitre un peu plus sur le métier de photographe.

APPRENTISSAGES / Qu’as-tu appris concrètement pendant ce stage ?

J’ai appris plein de choses, je sais que j’ai eu une chance inouïe de voir autant de points en si peu de temps. J’ai commencé avec les photos familiales/bébés directement chez les gens où je devais m’occuper de faire du backstage pour qu’Agnès puisse communiquer sur ses réseaux sociaux (Backstage 1 / Backstage 2). Cela permet aux personnes qui la suivent de la voir travailler et de se projeter. J’ai aussi remarqué que le contact avec le client est très important, car si le client a aimé le moment qu’il a passé, il parlera peut-être d’Agnès à son entourage.

J’ai aussi pu participer à des cours photos où je devais aussi m’occuper des backstages, mais Agnès m’a aussi laissé partager mes connaissances auprès de ses clients. Pendant les shooting en studio, j’ai eu la chance de pouvoir assister à deux shooting sur la même journée. Le matin, un shooting bébé en famille et ensuite un shooting corpo professionnel. J’ai donc remarqué que le studio est différent car il faut mettre à l’aise son modèle. En ce qui concerne la retouche photo, je connaissais déjà un peu le sujet car j’ai des cours spéciaux à l’école mais on n’a pas encore abordé le logiciel Lightroom, que j’ai pu découvrir avec Agnes.

stagiaire-photo-paris

RÉFLEXION MÉTIER / Est-ce-que le métier correspond à l’idée que tu en avais ?

À moitié. Au lycée on m’a souvent expliqué ce qu’était le métier de photographe, mais là, c’est un peu différent car Agnès est indépendante, donc c’est elle qui gère tout, tandis qu’au lycée on m’a plus parlé des photographes en agence. Sinon le métier en tant que tel (prendre des photos en studio ou chez les gens, les retouches, les envoyer au client…) je connaissais déjà un peu.

cours-photo-paris
études de photographie

RÉFLEXION STATUT / Comment abordes-tu le statut d’indépendant et de travailler à son compte ?

Je trouve ça génial car on gère tout seul, et c’est un travail moins routinier et de manière plus libre. Mais le salaire peut être instable et on n’est jamais sûr que le lendemain tout ne s’arrêtera pas. Mais j’aime bien le fait de prendre des risques pour faire ce qu’on aime. Il y a aussi l’emploi du temps que tu gères seul. Et tu es libre de tes choix. Par contre, avec la Covid, être indépendant dans la photo est plus compliquée.

RETOUR GLOBAL / Alors ce stage ?

J’ai adoré faire ce stage avec Agnès même s’il est passé un peu vite. J’ai appris énormément de choses en très peu de temps. Chaque jour passé avec Agnès était rempli de bonne humeur même pour le dernier jour. Avant le stage j’hésitais à continuer des études de photographie mais là je pense que je vais y rester pour pas mal de temps. Encore merci à Agnès pour m’avoir appris tant de choses en cette période difficile.

stage-photo

Mon retour à moi ;-)

En cette période difficile, Bastien a eu la chance de voir de nombreuses choses, comme la prise de vue lifestyle, du newborn posing, du studio corporate ou en famille. Il a semblé prendre beaucoup de plaisir à y participer grâce à une attitude positive et les retours que nous avons échangés après chaque prestation. Il n’a pas hésité non plus à partager ses connaissances auprès de mes clients pendant les cours photo que je donnais.

Bastien a été un stagiaire assidu et investi. Il a fait preuve d’initiative pendant les séances et je l’ai senti très à l’aise avec les clients. Il m’a été aussi d’une grande aide grâce aux backstage qu’il a pu faire et qui me permettent aujourd’hui de communiquer sur mon activité. Merci Bastien de ton implication et au plaisir de te revoir !

Vous pouvez retrouver son travail photographique sur son Instagram : @bst_photo_ . Vous pouvez aussi retrouver Bastien dans mon projet Adoquoi.

1 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  • Duteurtre Claudine

    Bravo pour ce que tu peux apporter aux jeunes ….l’Art de transmettre pour le futur…quand les (anciens ne seront plus là) en espérant que la vie soit meilleure sur terre ♥️….la Photo reste …HIstoire de la vie.RépondreAnnuler

Articles populaires

📬 On y va ?

Ah oui ! J'ai oublié de vous dire que je travaille le samedi et le dimanche, alors plus d'excuse ! Bon, par contre, ils partent vite...

Je mets un point d'honneur à répondre à l'ensemble des demandes dans les 24h. Si jamais vous n'avez pas de retour de ma part, n'hésitez pas à me recontacter par téléphone ou à vérifier vos spams.

 

Sur RDV uniquement
STUDIO PHOTO - AGNES COLOMBO
CITÉ ARTISANALE

3 ter rue Chantecoq, 92800 Puteaux, France

T: 06 32 55 84 98



    En cochant cette case, vous affirmez avoir pris connaissance de la Politique de confidentialité.


    @agnes_colombo

    @agnes_colombo

    PHOTOGRAPHE DE TOUS CEUX QUI VIVENT LEUR VIE COMME ILS AIMENT !

    PUTEAUX - PARIS LA DÉFENSE - Région Parisienne

    PHOTOGRAPHE GROSSESSE MATERNITÉ BÉBÉ FAMILLE PARIS, PUTEAUX, NANTERRE, RUEIL-MALMAISON, SURESNES, SAINT-CLOUD, COURBEVOIE, NEUILLY-SUR-SEINE, COLOMBES, BOIS-COLOMBES, LA GARENNE-COLOMBES, ASNIÈRES-SUR-SEINE, BOULOGNE-BILLANCOURT, CLICHY, VANVES, VAUCRESSON, ISSY-LES-MOULINEAUX. PHOTOGRAPHE ENTREPRISE PORTRAIT CORPORATE PARIS LA DÉFENSE • CRÉATION DE SITE INTERNET POUR LES PHOTOGRAPHES ET TOUS LES INDÉPENDANTS

    © DEPUIS 2011 | Agnes Colombo Photographie & Web | PUTEAUX Paris La Défense | Mentions Légales | CONTACT