Bienvenue sur le blog !

La place du masque aujourd’hui

La conjoncture actuelle est compliquée. Non seulement par les règles que nous devons suivre mais aussi par notre rapport à l’Autre. Nous nous méfions déjà de Lui, mais sans pouvoir nous voir, qu’en est-il de notre relation aux Autres ?

J’ai souhaité faire appel à Flore Guattari, psychologue à Colombes, à qui j’ai demandé quelle était la place du masque aujourd’hui, et comment remédier aux problématiques que cela peut engendrer dans notre communication avec l’Autre. Un sujet qui, comme vous devez vous en douter, nous touche dans notre vie personnelle, mais me touche aussi particulièrement dans mon métier.


La place du masque aujourd’hui

La place du masque aujourd'hui
© Louis Thoprieux

Notre actualité rencontre une période de trouble qui dure, dure, dure… aussi il devient parfois difficile de trouver des choses à faire pour nous remonter le moral. Nous vivons vraiment une période étonnante, surtout pour ces nouveaux bébés, qui grandissent dans un monde où ils ne perçoivent que le haut du visage des inconnus rencontrés dans leur environnement. Et les enfants de plus de 6 ans qui doivent porter le masque toute la journée ? Comment apprivoiser cette situation ? Comment restaurer notre propre image, masquée tout le long de la journée ? Comment gérer ce quotidien atypique ? Aussi prendre soin de nous c’est redorer notre image… masquée !

© Louis Thoprieux

1. Les rencontres

Commençons par les rencontres. Lorsque l’on rencontre de nouvelles personnes, il est important de pouvoir se découvrir pleinement. Aussi, à tour de rôle, il est nécessaire de prendre le temps de se montrer sans masque quelques secondes. C’est d’autant plus important pour les enfants, qui ont besoin d’être sécurisés et de voir les personnes en « entier ». 

2. Parler de ses émotions

Nos yeux peuvent être expressifs et il peut être judicieux d’utiliser encore plus son corps pour exprimer les choses que notre bouche voilée ne pourra montrer. Verbaliser ce que l’on vit « je suis content », « j’ai peur » ou pour l’enfant « je crois que tu es en colère… » permet de vraiment comprendre ce qui se joue. Ne pas hésiter à jouer avec les intonations (surtout que le masque feutre notre discours).

3. Poser un cadre

Rappelons cette situation particulière « je porte un masque » ce n’est pas rigolo, mais c’est pour nous protéger… Evitons les phrases dures comme « gestes barrières » ou encore « distance sociale » et favorisons des phrases plus positives comme  « gestes de protection » et « distance physique ». 

4. Immortaliser nos visages 

Aussi, afin d’avoir des souvenirs de cette année, malgré son lot de « malheurs », positivons ! Notre quotidien ne se résume pas qu’au confinement, aux masques ou au gel hydroalcoolique. Il est essentiel de garder notre image dans son ensemble, aussi les photos vont pouvoir remplir ce rôle. Se regarder, sans masque et apprécier de redonner sa place à notre corps. Pour les enfants, ils auront encore plus besoin de pouvoir se retrouver à travers ces images et ne pas être réduit à une paire d’yeux !


Un grand merci à Flore pour ces astuces. Il est vrai que de mon côté j’aime me présenter en me reculant et vous montrer mon visage afin de rencontrer ma bonne humeur qui se voit beaucoup via mon sourire. Et même si mettre des mots sur ses émotions est quelque chose que nous devrions tous faire, cela l’est d’autant plus aujourd’hui.

Nous savons bien entendu que venir chez le photographe est encore aujourd’hui interdit. Mais n’oubliez pas que vous pouvez aussi créer vos propres souvenirs. Ne me dites pas que vous n’avez pas un polaroid, un appareil-photo ou un smartphone dans la poche. Et si vous souhaitez peaufiner vos connaissances en matière de prise de vue, vous pouvez toujours vous diriger vers mon livre Mes photos au smartphone aux Editions Eyrolles ou tout simplement prendre un cours photo en visio avec moi :)

Allez chez votre photographe quand le moment sera venu

Et dès le mois de décembre, faites vous plaisir et venez retrouver votre photographe préféré(e) afin de finir l’année sur une touche de joie. Gardez un bon souvenir des sourires de vos enfants qui grandissent décidément trop vite. Nous pourrons aussi jouer avec votre image, trouvez des masques rigolos, mais aussi des loups, ou encore venez maquillés. Cela vous permettra aussi de garder un souvenir plus heureux de ces moments. Vos enfants pourront ainsi porter un autre regard sur cette période, et pas juste un sentiment de soumission « on m’a dit de le faire ». La place du masque aujourd’hui est finalement celle dont on veut finalement bien lui donner.

Être acteur de son image afin d’être acteur de sa vie.

La place du masque aujourd'hui
0 Commentaires
Ajouter un commentaire...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

    Articles récents

    contact

    Gardons le contact !

    Réponse assurée

    sous 24h

    Depuis 2011, je mets un point d'honneur à répondre à l'ensemble des demandes dans les 24h. Si jamais vous n'avez pas de retour de ma part, n'hésitez pas à me recontacter par téléphone ou à vérifier vos spams !

     

    STUDIO Les pavés bleus

    4, rue Piemontesi - 75018 Paris, France

    Sur RDV uniquement

     

    TEL : 06 32 55 84 98

    envoyer

    Formulaire envoyé avec succès, merci !Erreur d'envoi, merci de ré-essayer !

    Suivez-moi sur instagram !

    Suivez-moi sur instagram !

    Suivez-moi sur instagram !